Prestations 2015  
Notre réplique
Déplacement en Belgique les 25 et 26 avril :
50
ème anniversaire du jumelage entre les communes de
Ciplet
 (Entité de Braives) en Belgique et
Void-Vacon.
Reportage de la RTBF
Nos prestations

 

BRAIVES

À pas d’homme au rythme du Fardier

  • Accueil
  • Régions
  • Province Liège
  • Le fil d'actu - mardi 28 avril 2015 06h00 - Jean-Paul MORHET - L'Avenir

Carburant au chêne de Lorraine, le Fardier a défilé lentement dans les rues de Ciplet.-

Venu de la municipalité jumelle de Void, le premier véhicule automobile de l’histoire a été promené avec curiosité dans le village de Ciplet.

Il est long comme une locomotive mais il n’avance pas plus vite qu’un piéton. C’est donc sous une bonne escorte permanente que le Fardier de Cugnot a déambulé en petits allers-retours deux jours durant aux alentours de l’école. Une escorte de badauds dont pas mal, surtout les plus jeunes, ont même pu faire un bout de chemin à son bord mais parfois aussi de vieux tracteurs obsolètes pourtant de loin ses benjamins.

Si la machine originale est restée à Paris, au musée des Arts et Métiers, sa réplique exacte, avec des matériaux d’époque, a bel et bien été réalisée à Void, la localité d’origine de l’ingénieur créateur. Vingt ans avant la Révolution française, Nicolas Cugnot, avait été mandaté par Louis XV pour tenter de faire avancer ses canons à l’aide d’un véhicule sur roues équipé d’un moteur à vapeur et capable d’exercer la même traction que deux vaillants chevaux. Ce Fardier serait donc bien la première Deuche, mise à feu avec du chêne de Lorraine au foyer ouvert visible et crépitant sous son chaudron.

Quatre Vidusiens de l’équipe qui fignole cet ancêtre d’exception l’astiquaient à Ciplet, habillés tantôt en mécanos d’aujourd’hui tantôt en nobles gentilhommes de l’Ancien Régime.

Traction et attraction

Francis, Pierrot et les deux «JP» étaient tantôt à la manœuvre tantôt aux explications. Jean-Pierre justifiait, à l’arrière du tricycle, la présence de tonneaux non point pour le ravitaillement vinicole de leurs Lorrains gosiers mais plutôt pour constituer une réserve d’eau en cas d’utilisation au combat loin de toute source possible. Et d’ajouter que le poids de ces récipients, même non remplis, permettait aussi de maintenir l’équilibre entre l’avant et l’arrière de l’engin. Car ce précurseur de nos autos était bien une traction avant.

Jean-Paul, lui, racontait la naissance du Fardier et surtout sa renaissance à Void alors que, n’ayant pas eu les honneurs de la guerre, il avait été oublié à la Révolution. Dès que les Ciplétois sont allés à Void, voici déjà un demi-siècle, le Fardier a été pour eux une attraction qu’on ne pouvait exporter.

Après les époques Pineur et Muraille, la réanimation du jumelage signée André Jannot et Guy Sybers avait amené un espoir de le voir un jour en Hesbaye. Espoir enfin concrétisé à l’occasion du cinquantième anniversaire d’un jumelage qui a aussi vu une cinquantaine de Vidusiens accompagner leur Fardier à Ciplet.

Information
Vous souhaitez voir le Fardier ?
03 29 89 90 61
Ou mairie :
03 29 89 81 29
ou
Page Contact
***********

Le Deutsches Museum est l'un des plus grands musées des sciences et de la technique au monde.
Les démonstrations se sont déroulées dans le cadre de deux week-end de présentation de véhicules anciens. (motos, voitures….)
Exposé au musée du 9 au 25 mai 2015
Prestations :
  • les samedi 9 et dimanche 10.
  • les dimanche 24 et lundi 25.
Samedi 13 juin 2015
congrès départemental des sapeurs pompiers
VOID-VACON

Toutes les photos
Dimanche 21 juin 2015
Le fardier à roulé lors d'une bourse Moto, Rue Notre Dame à Void-Vacon
(Présence non relatée dans le journal mais nous y étions !)
Samedi 25 juillet 2015
Rassemblement de voitures anciennes
Organisé par l'UCIA de BAR LE DUC 
Aminations avec le fardier sur le Boulevard de la Rochelle
à partir de 14h00
Tests de vitesse à 16h30

6 km/h
Annonce au journal de France 3
Les photos
Le film